Menu

L’indigène

indigene

Collage René Apallec / Dim : 18 x 27 cm

L’indigène d’une lointaine colonie

L’emploi de ce terme en français ne devient d’usage courant qu’après le siècle suivant. On peut ainsi y soupçonner une assimilation avec le latin phonétiquement voisin indigens qui signifie « indigent », ou « qui manque de ».

à certaines époques, le terme indigène dans le domaine des sciences ethnologique et historique a pu prendre une connotation péjorative, désignant des individus ou des arts « non-civilisés », ou avec un sens équivalent à celui de barbare ou de sauvage, en particulier en Amérique du Sud au XVIIe siècle. extrait de Wikipédia